rampe de lavage

Pour passer de plus grande quantité de graviers aurifères, vous pouvez utiliser une rampe de lavage dérivée du sluice américain. Le rendement est 10 fois plus important qu’avec une bâtée. Il faut évidement prospecter avant et trouver le coin le plus riche. Il est inutile de se servir d’une rampe pour prospecter.

Vous pouvez en acheter en métal (en duralumin), mais elles sont chères, supérieure à 100 euros. Trop chères pour récolter quelques grammes d’or par saison, en France.
L’orpaillage, dans les vraies ruées vers l’or, enrichissait plutôt les vendeurs de matériels. Vous pouvez aussi la faire vous-même, si vous êtres très bricoleur en métal, ou plus facilement et rapidement avec du bois.
Le plus rapide et le moins cher est de la faire avec des planches de contreplaqué  peintes et tenues avec des équerres en métal boulonnés.
Les planches de contreplaqué ont une épaisseur de 0,8 mm.
Il faut une planche de 1 m par 30 cm (largeur maximum dans beaucoup de départements), et les rebords, 2 planches de 1 m par 12 cm.
Avec 8 équerres de chaises de ce type-là.

La rampe est garnie d’une moquette de  1 m sur 30 cm. Moquette gazon artificielle de fibres de plastique sur support plastique ou de tapis noir strié (tapis automobile).

On rajoute des tasseaux en bois de 2 cm sur 2 cm, tenue avec deux tiges de bois latérales disposés tout le long, pour faire une sorte d’échelle, amplement suffisant. pas besoin de tapis spécial tarabiscoté, inutile et cher. Plus cher que tout l’or récolté.

En construction, à suivre.