rampe de lavage

Si vous êtes fatigué de faire des bâtées,  vous pouvez extraire l’or en plus grande quantité grâce à une rampe de lavage dérivé du sluice américain. Le rendement est au moins 5 fois plus important qu’avec une bâtée.

La rampe est garnie d’une moquette de 0,4 m sur 1 mPas besoin de faire des rampes de 5 mètres de long inutile.
Dans les placers standards de plage, pas la peine de mettre des tasseaux, les paillettes s’arrêtent dans le 1er mètre . Dans le cas de coins à failles mettre un ou deux tasseaux en bois à la partie inférieure, pour les grains.
Pas besoin de mettre de grille, dans les rivières de plaines », les galets et cailloux s’éliminant à la partie inférieure.
Dans les rivières torrentielles, on peut mettre une grille ou une tôle perforée tout le long de la rampe.
La pente est de 10% à 30 %. On charge le tout venant, (galet +cailloux+gravier) aurifère à la partie supérieure. On arrose à la partie supérieure.  Le gravier, les cailloux et les galets  s’écoulent et sont  éliminés, tandis que les paillettes d’or sont piégés dans la moquette et les tasseaux.
Pour un rendement optimum, il ne faut pas que le sable fasse une couche de plus de 5 mm sur la rampe et engorge la moquette.
Si c’est le cas réduisez le chargement, et augmentez la pente.
Avant de recharger avec une pelle tout le sable doit être parti.

Pour débourber le gravier, il faut de 4 à 17 fois plus d’eau que de sable, suivant que l’alluvion est plus ou moins argileuse. On peut l’alimenter avec un seau, en utilisant la dénivellation de la rivière .
Il ne reste plus qu’à taper la moquette et à laver à la bâtée le sable obtenu pour extraire l’or.
En continu un homme entraîné passe de 0,2 à 0,3 mètre cube d’alluvions à l’heure.

Longueur 1m
Largeur 30 cm
Hauteur 10 cm
Contreplaqué de 8 mm, C’est solide
moquette gazon
Assemblé avec des petites cornières de métal